L'imagination et la créativité se sont réunies lors de la semaine de l'innovation du MBA de l'IMD, durant laquelle les participants ont développé des prototypes originaux allant des solutions de mobilité inclusives aux plateformes technologiques d’éducation ludique.

Ce défi d'une semaine était l'un des nombreux challenges lancés dans le cadre du projet E4S (Enterprise for Society) - une collaboration universitaire entre l'Université de Lausanne (UNIL HEC), l'IMD et l'EPFL. E4S vise à activer le changement en renforçant l'écosystème local des start-up et d'innovation et à former la prochaine génération de dirigeants en proposant un master conjoint en Management durable et Technologie à partir de 2021.

"L'objectif d'E4S est d'amener de nouveaux groupes de personnes à interagir et à commencer à penser de manière innovante", a déclaré le professeur Jean-Philippe Bonardi, doyen de la faculté HEC dont les étudiants participaient pour la première fois, "et c'est exactement ce qu'a fait la semaine de l'innovation".

Une semaine de collaboration intense

Le défi de cette semaine consistait à améliorer l'expérience visiteur à Aquatis, le plus grand aquarium d'eau douce d'Europe.

Si l'aquarium-vivarium peut se targuer de posséder plus de 300 espèces différentes - dont un rare dragon de Komodo - il n'a pas attiré autant de visiteurs que souhaité. Suite à l'arrêt de l'activité dû au COVID, qui constitue une nouvelle variable à prendre en compte, Aquatis s'est tourné vers les étudiants MBA 2020 de l'IMD afin de trouver de nouvelles idées pour augmenter ses revenus tout en améliorant l'expérience proposée à ses visiteurs.

Le programme de cette semaine comprenait six jours complets, incluant entre autres des sessions sur la création d'équipes performantes, l'activation d'un esprit design, la transformation d'idées en modèles gagnants et l'engagement d’audiences grâce au storytelling. Chaque équipe a eu l'occasion de travailler en étroite collaboration avec des coachs et des mentors qui ont répondu à toutes les questions et ont guidé les équipes vers le succès.

"En même temps qu'ils développaient leur force d'innovation, les participants ont réfléchi à leur capacité à fonctionner efficacement en tant qu'équipes hautement performantes", a déclaré le professeur de l’IMD Cyril Bouquet, créateur et directeur de la semaine de l'innovation du MBA de l'IMD. "Nous voulions que cette semaine soit un véritable laboratoire d'innovation et de leadership."

Les participants ont passé du temps à l'atelier d'innovation de la Fondation Inartis Univercité, où ils ont testé leurs concepts pour démontrer la faisabilité et la viabilité des idées qui ont émergé, et ont appris à les pitcher pour mobiliser du soutien et attirer les investisseurs.

"Les participants ont eu accès à une foule d'experts pour les aider à donner vie à leurs idées", a déclaré Benoît Dubuis, directeur de la Fondation Inartis. "Cela comprenait des menuisiers et des soudeurs - des étudiants de l'équipe Rocket de l'EPFL - pour créer des prototypes, des spécialistes UX de l'école de développement Le Wagon pour la conception d'applications et même des coachs pour progresser au pitching."

Cinq domaines d'intervention

Le descriptif du projet recommandait cinq domaines cibles clés pour les participants au MBA : rendre l'espace plus accueillant, le rendre plus interactif, faire participer les visiteurs par le biais des réseaux sociaux, tirer profit de la technologie numérique, et guider et contrôler les flux de circulation.

De nombreuses présentations ont mis l'accent sur l'aspect éducatif ludique de l’expérience visiteur, avec des chasses au trésor, des énigmes et d'autres jeux conçus pour stimuler l’éducation tout en augmentant le côté fun.

Les bracelets et autres marchandises avec des QR codes ont également été très appréciés, en permettant de créer des souvenirs personnels qui servent aussi d'outils marketing.

D'autres idées communes consistaient à personnaliser l'expérience pour les enfants, avec des aires de jeux intégrées et des expositions interactives, et à augmenter les ventes par l’intermédiaire du café, du restaurant et de la boutique de cadeaux souvenirs. Il s'agissait notamment de fournir des jouets à acheter ou à gagner sur une base mensuelle ou saisonnière, à l'instar du concept privilégié par les chaînes de restauration rapide.

Idée gagnante

Dix-huit groupes différents ont présenté leurs idées pour faire de la visite d’Aquatis un souvenir inoubliable. Parmi les finalistes, trois équipes ont été déclarées gagnantes - l'une d'entre elles a reçu une nomination spéciale avec sa proposition sur la manière de mieux inclure les visiteurs souffrant d’un handicap physique. L'équipe Hexa Blues comprenait Huy Nguyen, étudiant de l'UNIL, et les participants de l'IMD Mina Loots, Emon Goswami, Sejal Singhi, Viktoria Lindback et Ruchi Senthil. Leur présentation a illustré comment une conception inclusive qui améliore l'accessibilité pour les personnes malvoyantes, celles atteintes de troubles sensoriels ainsi que les personnes en fauteuil roulant pourrait grandement améliorer l'expérience de tous les visiteurs.

"Nous avons mis l'équipe d'Aquatis au défi d'arrêter de penser à l'accessibilité simplement en termes de rampes d'accès, de trottoirs abaissés et de lecteurs d'écran", a déclaré Mina Loots," et de commencer à identifier les nouvelles opportunités qu’une conception inclusive peut apporter".

Deux pitch gagnants ont été salués pour les histoires intrigantes derrière leurs idées innovantes. À égalité pour la victoire, on retrouve Nick Geldhof, Aurore Amaudruz, Haichen Liu, Matteo Conti et Hannah Kohrs de l'IMD, en plus de Thuan Nguyen de HEC, et une deuxième équipe avec Dennis Stone, Konstantinos Pierros, Eri Kawana, Natalia Elizondo, Stephanie Hurry et Charlotte Bonardi de HEC.

"Nous voulions susciter l'intérêt de nos clients en déclenchant leur curiosité", a déclaré Nick Geldhof, "nous sommes donc partis de l’expérience du client et avons construit notre histoire en trois étapes distinctes".

Leur présentation comprenait un plan en trois volets pour attirer les clients, en commençant par une histoire à propos d’un message dans une bouteille qui faisait référence à un coffre au trésor caché chez Aquatis. Afin de déchiffrer le code pour trouver le trésor, les parents et les enfants doivent travailler ensemble pour trouver des indices.

Le candidat au MBA de l'IMD Jameson Goodman a déclaré : "Les dix-huit équipes ont toutes élaboré des propositions diverses et créatives pour la direction d'Aquatis - des propositions qui promettaient d'impliquer les cinq sens, de fournir des expériences tactiles ou interactives et de répondre pleinement aux attentes du client".

Les participants ont convenu que la semaine de l'innovation fut inestimable pour les enseignements tirés non seulement de l'innovation technologique en elle-même, mais aussi de la philosophie de travail en équipe qui la sous-tend.

"J'ai fait l'expérience de l'impact positif que la création d'un alignement et d'une confiance en amont peut avoir sur le succès d'une équipe", a déclaré Stephanie Hurry, participante au MBA. "Nous nous sommes tous engagés à nous respecter les uns les autres et à donner le meilleur de nous-mêmes dans cette tâche, et nous avons finalement réussi à gagner le défi de l'innovation !"

L'équipe de direction d'Aquatis confirme :

"Ces jeunes esprits brillants ont apporté une perspective nouvelle à notre réflexion", a déclaré Michel Ansermet, directeur du Musée Aquatis. "On nous a présenté des idées qui ne nous seraient jamais venues autrement et nous avons maintenant une idée claire de la direction stratégique que nous aimerions prendre pour améliorer l'expérience de nos visiteurs."