La crise du coronavirus n’a pas eu pour seule conséquence d’interrompre toutes les activités économiques et sociales : elle a aussi réveillé l’énergie et la créativité de nombreuses personnes. Ça a été le cas au Swiss Economic Forum et à l’IMD. Les équipes des deux organisations ont réussi en très peu de temps à créer SEF.Interaktiv, une série de réunions et d’ateliers virtuels. SEF.Interaktiv s’est fixé pour objectif non seulement d’analyser les défis actuels engendrés par le confinement mais aussi de chercher – et naturellement de trouver – des idées et solutions pour sortir de la crise du coronavirus, en concertation avec des représentants des secteurs économique, politique et scientifique et des membres du Swiss Economic Forum.

Plus de 200 membres du SEF ont pris le temps d’y participer et de discuter en petits groupes de travail, de témoigner de la situation qu’ils ont vécue pendant la crise et de formuler des ébauches de solution.

Katharina Lange, Arturo Bris, Peter Vogel et Albrecht Enders de la Faculty d’IMD ont dirigé ces quatre sessions d’une heure avec beaucoup de compétence. Pour ne pas laisser ces idées et propositions se perdre, elles seront consignées dans un livre blanc qui sera distribué début septembre à Montreux lors du SEF.2020 afin de poursuivre les discussions.

SEF.Interaktiv a trouvé son public : les sondages finaux ont révélé un degré élevé de satisfaction concernant les sessions et l’idée a été encensée : un des participants y a vu « un échange passionnant » tandis qu’un autre a trouvé l’initiative « très bien structurée » et un troisième a regretté que cette expérience était tout simplement « trop courte ».