Les concours de soutien à l’entrepreneuriat sont florissants en Suisse. Entre le concours de l’IMD, l’ « IMD Startup Competition », Venture Kick et bien d'autres programmes, les entrepreneurs peuvent bénéficier de nombreuses opportunités pour pitcher leurs idées devant un jury dans un climat concurrentiel soutenu.

Ces compétitions sont perçues comme des tremplins essentiels permettant aux jeunes entrepreneurs d'étendre leur réseau et de se hisser au rang de start-up. Mais quelle est la vérité sur la participation aux concours d'entreprises et l'expansion de son réseau ?

Le chercheur Jung Eung Park, les professeurs Jim Pulcrano et Benoit Leleux ont interrogé des entrepreneurs en Suisse qui avaient participé à un ou plusieurs concours de création d'entreprise. Ils ont constaté que les entrepreneurs qui avaient participé à un grand nombre de concours n'avaient pas, en moyenne, des réseaux plus solides et plus importants que ceux qui avaient participé à moins de concours.

D'après leur étude qui vient d'être publiée, participer à un grand nombre de concours n'est pas nécessairement meilleur pour les entrepreneurs en phase de démarrage.

"Ce n'est que lorsqu'une start-up a atteint un certain niveau d’établissement, et est donc respectée en tant que partie prenante de l'écosystème entrepreneurial, que ses entrepreneurs peuvent avoir des relations significatives avec d'autres dans l'écosystème entrepreneurial", déclarent les auteurs.

Sur la base de ces données, les auteurs conseillent aux entrepreneurs de sélectionner les concours d'entreprises dans lesquels ils s'engagent et d’attribuer leur temps à cette tâche judicieusement. Les entrepreneurs en phase de démarrage devraient participer à des concours d'entreprises pour apprendre et s'instruire, rappellent les auteurs, mais ils ne devraient pas s'attendre à être pris au sérieux au sein des réseaux influents de l'écosystème entrepreneurial de leur région tant que leurs idées n'auront pas trouvé un solide écho.

Selon le professeur Pulcrano, "le réseautage fonctionne lorsqu'il est fait avec une intention et un but précis et lorsqu'il y a quelque chose d'important à partager et à réaliser. Cette étude est un rappel de cette vérité".

-> Lire l’étude originale (en anglais)